Connexion

Lettre d'information

Tous les Festivals

George Segal

George Segal   Bus passangers (1997)

  Galerie Templon
30 Rue Beaubourg [ ... ]

Leer más...
David Hockney Rétrospective

David Hockney Rétrospective   Bus passangers (1997)

21 juin - 23 octobre [ ... ]

Leer más...
Wolfgang Laib - The beginning of something else

Wolfgang Laib - The beginning of something else   Laib Wolfgang - Bio

&nbs [ ... ]

Leer más...
Déjeuner sur l'herbe

Déjeuner sur l'herbe   Déjeuner sur l'herbe

  Galerie Thaddaeus Ro [ ... ]

Leer más...

 


Etreintes brisées


Espagne, 2008
Réalisation: Pedro Almodóvar
Scénario: Pedro Almodóvar
Acteurs:  Penélope Cruz, Lluís Homar, Blanca Portillo
Durée: 2h 09 min
Date de sortie: 20 mai 2009

Note Cinecritic
Buena

J'ai grandi avec ses films, avec son univers. Quelques histoires transgresseurs qui ont provoqué chez moi des sourires, des larmes et m'ont déconcerté. Des récits originaux, des personnages tragiques chargés d'un passé caché et truculent, ou des personnages remplis d'humour intelligente qui traversent l'écran et finissent par faire partie de ta vie. Un réalisateur qui a amené à la gloire beaucoup d'acteurs et les a élevés aux cieux, quelques scénarios qui offrent originalité et qui osent s´affranchir de toutes les règles établies et à mettre en question ce que socialement se considère bien ou mauvais. Oui, je parle de Pedro Almodóvar, d'un réalisateur qui n´a désormais plus rien à démontrer.
Récemment présent au Festival de Cannes où il a participé avec son dernier film Etreintes brisées, chargé avec le poids des mauvaises critiques de la presse espagnole, il a reçu les louanges  unanimes de la critique internationale. Pedro Almodóvar fier de concourir avec les grands, revient  à ses origines avec des références à ses films comme Femmes au bord de la crise de nerfs.  Une fois de plus il a travaillé avec la lauréate des Oscars l´actrice Penélope Cruz, Blanca Portillo, Lola Dueñas et Lluís Homar et caste pour la première fois José Luis Gómez, Rubén Ochandiano et Tamar Novas.
Tout part d'un voyage que fit Pedro Almodóvar à Lanzarote suite au décès de sa mère, le paysage volcanique de l'île l'enveloppa et une image prise avec sa caméra de photo lui fit imaginer une nouvelle histoire. Que cachait ce couple qui s'embrassait dans la solitude de la plage du golfe, dans cette immensité volcanique qui te fait sentir isolé du monde? Cette étreinte furtive est l'amour frustré d'un couple qui fuit pour ne pas être retrouvé et qui fuit pour pouvoir vivre son histoire d'amour. Mais un événement tragique casse la magie et le protagoniste, le metteur en scène Mateo Blanco, devient aveugle, perd son bien aimée Lena et perd son identité en prenant un pseudonyme, Harry Caine. La rage et la tristesse l´amènent à se cacher derrière son obscurité jusqu'à ce qu'il partage son secret obscur avec le fils de son amie et productrice Judit, qui est en pratique son assistante et guide d'aveugle. Cette histoire, bien qu´elle semble quelquefois  forcée, a les ingrédients nécessaires pour attirer le spectateur: un amour intéressé et possessif qui contraste avec l'amour vrai; un cercle de trois qui se brise et génère de la haine, des jalousies incontrôlées et de la vengeance.
Evidentes sont aussi les références littéraires et cinématographiques qu´a utilisé ce réalisateur dans Etreintes brisées comme la coiffure de Penélope Cruz à l'Audrey Hepburn, la relation entre Ernesto Martel et son fils, qui évoque la relation destructive et maladive entre Hemingway et son fils Gregory, le personnage de Pina dans Femmes et Valises  qui fait penser à Holly Golightly de  Diamants sur canapé,  la scène de l'échelle qui nous transporte vers tant de films du passé…
En plus ce drame avec des teintes de cinéma noir des années cinquante plonge dans les méandres du cinéma, dans ce que nous ne voyons pas, dans son arrière-boutique, un réalisateur qui est en train de tourner un film, le cinéma dans le cinéma, un alter ego du propre réalisateur. Et finalement le protagoniste récupère sa capacité de voir, bien qu´il soit aveugle. Et cette lumière la lui donne Almodóvar.
 
Fátima Santana Mahmut

Los abrazos rotos
Los abrazos rotos
Los abrazos rotos

 

 

Choisir votre langue

Toutes les cinécritiques

Pièces Détachées

Pièces Détachées Ivan, un adolescent de 14 ans et son oncle Jaime, revendeur de piè [ ... ]

Lire la suite...
Le fidèle

Le fidèle Le fidèle est un polar qui se déroule à Bruxelles. Il nous parle de gan [ ... ]

Lire la suite...
Une affaire de famille

Une affaire de famille   Osamu et son fils Shota recueillent une petite fill [ ... ]

Lire la suite...
Wonder Wheel (La Roue Magique)

Wonder Wheel (La Roue Magique)  

L’histoire de « Wonder Wheel » a pour  [ ... ]

Lire la suite...
Wonder Wheel (La Roue Magique) (3)

Wonder Wheel (La Roue Magique)  

L’histoire de « Wonder Wheel » a pour  [ ... ]

Lire la suite...
At Eternity’s Gate

Van Gogh. En el portal de la eternidad   Lors de l’année 1888, après avo [ ... ]

Lire la suite...
Paterson (3)

Paterson   Paterson (Adam Driver) est chauffeur de bus dans la petite ville  [ ... ]

Lire la suite...

Articles de fond

Les sorties françaises de la rentrée en Espagne

Les sorties françaises de la rentrée en Espagne   L´amant double

La rentré [ ... ]

Lire la suite...
Sorties françaises à Madrid:

Sorties françaises à Madrid: Une vie de Stéphane Brizé et Le redoutable de Michel Haza [ ... ]

Lire la suite...
Nouvelles sorties françaises à Madrid:

Nouvelles sorties françaises à Madrid: " Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch et " Lumière ! L´a [ ... ]

Lire la suite...
Nouvelles sorties françaises à Madrid: Le fidèle de Michaël Roskam

Nouvelles sorties françaises à Madrid: Le fidèle de Michaël Roskam  

Fran [ ... ]

Lire la suite...
Films français à Madrid:

Films français à Madrid: L´embarras du choix, Jeanette, l´enfance de Jeanne d´Arc et Mon garço [ ... ]

Lire la suite...
Films français à Pâques: « Barbara», « La villa» et « Le brio »

Films français à Pâques: « Barbara», « La villa» et « Le brio »    [ ... ]

Lire la suite...
VOD (Vidéo à la demande): Sortie en avril de deux films français

VOD (Vidéo à la demande): Sortie en avril de deux films français   Kalinka

 [ ... ]

Lire la suite...
« Les grands esprits» (« El buen maestro») et «Jusqu´à la garde» (« Custodia compartida »)

«Les grands esprits» (« El buen maestro») et «Jusqu´à la garde» («Custodia compartida [ ... ]

Lire la suite...

«Le semeur» («La mujer que sabía leer ») de Marine Francen  

"Le se [ ... ]

Lire la suite...

«L´atelier» («El taller de escritura») de Laurent Cantet  

"L´atelier"  [ ... ]

Lire la suite...
«Knock» («El doctor de la felicidad ») de Lorraine Lévy et « Corporate » de Nicolas Silhol

«Knock» («El doctor de la felicidad ») de Lorraine Lévy et « Corporate » de Ni [ ... ]

Lire la suite...
«Normandie nue» («Normandía al desnudo») de Philippe Le Guay

«Normandie nue» («Normandía al desnudo») de Philippe Le Guay  

"Normandi [ ... ]

Lire la suite...

«Numéro Une» («La número uno ») de Tonie Marshall
    Le der [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (1)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Première Partie)   Alexander [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (2)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Seconde partie)   Agora  [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (3)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Troisième partie)   El gran  [ ... ]

Lire la suite...

Tous les interviews

Julien Rappeneau: Rosalie Blum est un film qui fait du bien

Julien Rappeneau: Rosalie Blum est un film qui fait du bien  

Julien Rappen [ ... ]

Lire la suite.
Thomas Kruithof

Thomas Kruithof: "Le film parle des tractations entre la politique et les services secrets mais c [ ... ]

Lire la suite.
Blandine Lenoir et Agnès Jaoui

Interview à Blandine Lenoir et Agnès Jaoui, réalisatrice et actrice de "Aurore" ("50 primaveras [ ... ]

Lire la suite.
Jérôme Salle

Jérôme Salle: "Pour décoder Cousteau, il y a une clé : la curiosité"  
Jér [ ... ]

Lire la suite.
Lambert Wilson

Lambert Wilson: "Cousteau fait partie d´une génération d´égoïstes après la guerre"  [ ... ]

Lire la suite.
Michel Hazanavicius

Michel Hazanavicius: " Aux français, je dirais que ce film est un morceau de leur histoire"  [ ... ]

Lire la suite.