Connexion

Lettre d'information

Tous les Festivals

George Segal

George Segal   Bus passangers (1997)

  Galerie Templon
30 Rue Beaubourg [ ... ]

Leer más...
David Hockney Rétrospective

David Hockney Rétrospective   Bus passangers (1997)

21 juin - 23 octobre [ ... ]

Leer más...
Wolfgang Laib - The beginning of something else

Wolfgang Laib - The beginning of something else   Laib Wolfgang - Bio

&nbs [ ... ]

Leer más...
Déjeuner sur l'herbe

Déjeuner sur l'herbe   Déjeuner sur l'herbe

  Galerie Thaddaeus Ro [ ... ]

Leer más...
Le Festival de cinéma italien de Madrid célèbre ses 10 ans

Le Festival de cinéma italien de Madrid célèbre ses 10 ans  

La 10éme [ ... ]

Leer más...
Les Fleurs de Shanghai

Les Fleurs de Shanghai   Splendeurs er misères des courtisanes Chinoises film [ ... ]

Leer más...

«Le semeur» («La mujer que sabía leer ») de Marine Francen

 
   

 "Le semeur" ("La mujer que sabía leer ") de Marine Francen

Réalisation: Marine Francen
Scénario: Marine Francen, Jacques Fieschi, Jacqueline Surchat, Violette Ailhaud
Acteurs: Pauline Burlet, Alban Leoir, Géraldine Pailhas
Genre : drame
Nationalité: 2017, France

 

La réalisatrice Marine Francen signe avec " Le semeur " son premier film. Inspiré du court récit de Violette Ailaud, " L´homme sémence ", qui a 17 ans en 1852, année où se déroule l´histoire. L´armée de Louis Napoléon Bonaparte vient d´écraser la résistance des Républicains. Dans son village de montagne, au nord des Cévennes, la jeune Violette assiste à la rafle de tous les hommes. Après des mois passés dans un isolement total, Violette et les autres jeunes filles se font un serment : si un homme vient, il sera celui de toutes… Violette Ailhaud, institutrice, n'écrira son récit qu'en 1919, au moment où pour la seconde fois son village perdra tous ses hommes, le dernier, le jour de l'armistice…Elle confie alors son manuscrit à un notaire avec pour consigne de n'ouvrir le testament qu'à l'été 1952 et de ne le remettre qu'à un descendant féminin âgé de 15 à 30 ans…Yveline alors âgée de 24 ans se voit confier le texte, texte qu'elle confie aux éditions Paroles en 2006.
En partant de cette curieuse histoire, Marine Francen a réussi à décrire, avec sensibilité et simplicité, voire avec un peu trop d´austérité par moments, un récit troublant et un portrait de femmes qui se rebellent et luttent, à leur façon, pour défendre leur liberté, déjà au XIX siècle. Dans un cadre de naturalisme et de réalisme paysan, où la photographie d´Alain Duplantier et le choix inhabituel du 4/3 rappellent des tableaux de Camille Corot ou de Millet, faisant du paysage presque un personnage du film, l´histoire transmet une force poétique, lyrique et contemplative, qui se déroule au rythme de la nature, des travaux des champs et des saisons.
L´absence prolongée des maris et fils commence à peser, sur cette communauté de femmes incapables d'envisager une vie sans hommes, une vie sans amour charnel et sans désir d'enfantement…Comme dans le récit, elles prennent donc l'engagement de partager un homme, s'il en arrivait un… Et cet homme c'est Jean, qui apparaît un beau jour, se disant forgeron et cherchant un abri pour la nuit. Violette l'accueille et avec l'assentiment du groupe, lui offre le gite…Jean, pour aider ces femmes seules, participe aux travaux paysans mais l´amour entre lui et Violette se déclenche, grâce, entre autres raisons, à leur amour pour la littérature. Mais, les autres femmes vont rappeler à Violette son engagement…
" Le semeur " a quelques défauts narratifs comme par exemple, un certain classicisme et un manque de trouble qui aurait fait gagner au film plus de force. Les sentiments sont, parfois, un peu lisses et on se demande si l´histoire n´aurait pas dû être plus dérangeante. Toutefois, " Le semeur " est un très beau film, doux, sensible, fin et origina, qui met à l´honneur les revendications féminines. A ne pas oublier les brillantes interprétations de Pauline Burlet et d'Alban Lenoir.


Sortie en V.O.S.E, à Madrid, le 18 mai


Carmen Pineda


 

lesémeur

 

 

 

 

 

lesémeur2

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

 

Choisir votre langue

Toutes les cinécritiques

Pièces Détachées

Pièces Détachées Ivan, un adolescent de 14 ans et son oncle Jaime, revendeur de piè [ ... ]

Lire la suite...
Le fidèle

Le fidèle Le fidèle est un polar qui se déroule à Bruxelles. Il nous parle de gan [ ... ]

Lire la suite...
Une affaire de famille

Une affaire de famille   Osamu et son fils Shota recueillent une petite fill [ ... ]

Lire la suite...
Wonder Wheel (La Roue Magique)

Wonder Wheel (La Roue Magique)  

L’histoire de « Wonder Wheel » a pour  [ ... ]

Lire la suite...
Wonder Wheel (La Roue Magique) (3)

Wonder Wheel (La Roue Magique)  

L’histoire de « Wonder Wheel » a pour  [ ... ]

Lire la suite...
At Eternity’s Gate

Van Gogh. En el portal de la eternidad   Lors de l’année 1888, après avo [ ... ]

Lire la suite...
Paterson (3)

Paterson   Paterson (Adam Driver) est chauffeur de bus dans la petite ville  [ ... ]

Lire la suite...
L-inegalite entre les sexes dans Colette et dans The wife

L’inégalité entre les sexes dans Colette et dans The wife   Colette est  [ ... ]

Lire la suite...

Articles de fond

Les sorties françaises de la rentrée en Espagne

Les sorties françaises de la rentrée en Espagne   L´amant double

La rentré [ ... ]

Lire la suite...
Sorties françaises à Madrid:

Sorties françaises à Madrid: Une vie de Stéphane Brizé et Le redoutable de Michel Haza [ ... ]

Lire la suite...
Nouvelles sorties françaises à Madrid:

Nouvelles sorties françaises à Madrid: " Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch et " Lumière ! L´a [ ... ]

Lire la suite...
Nouvelles sorties françaises à Madrid: Le fidèle de Michaël Roskam

Nouvelles sorties françaises à Madrid: Le fidèle de Michaël Roskam  

Fran [ ... ]

Lire la suite...
Films français à Madrid:

Films français à Madrid: L´embarras du choix, Jeanette, l´enfance de Jeanne d´Arc et Mon garço [ ... ]

Lire la suite...
Films français à Pâques: « Barbara», « La villa» et « Le brio »

Films français à Pâques: « Barbara», « La villa» et « Le brio »    [ ... ]

Lire la suite...
VOD (Vidéo à la demande): Sortie en avril de deux films français

VOD (Vidéo à la demande): Sortie en avril de deux films français   Kalinka

 [ ... ]

Lire la suite...
« Les grands esprits» (« El buen maestro») et «Jusqu´à la garde» (« Custodia compartida »)

«Les grands esprits» (« El buen maestro») et «Jusqu´à la garde» («Custodia compartida [ ... ]

Lire la suite...

«Le semeur» («La mujer que sabía leer ») de Marine Francen  

"Le se [ ... ]

Lire la suite...

«L´atelier» («El taller de escritura») de Laurent Cantet  

"L´atelier"  [ ... ]

Lire la suite...
«Knock» («El doctor de la felicidad ») de Lorraine Lévy et « Corporate » de Nicolas Silhol

«Knock» («El doctor de la felicidad ») de Lorraine Lévy et « Corporate » de Ni [ ... ]

Lire la suite...
«Normandie nue» («Normandía al desnudo») de Philippe Le Guay

«Normandie nue» («Normandía al desnudo») de Philippe Le Guay  

"Normandi [ ... ]

Lire la suite...

«Numéro Une» («La número uno ») de Tonie Marshall
    Le der [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (1)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Première Partie)   Alexander [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (2)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Seconde partie)   Agora  [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (3)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Troisième partie)   El gran  [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (4)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Quatrième Partie)   A bigger [ ... ]

Lire la suite...
L’influence des arts plastiques dans le cinéma (5)

L’influence des arts plastiques dans le cinéma (Cinquième partie)   Dan [ ... ]

Lire la suite...

Tous les interviews

Thomas Kruithof

Thomas Kruithof: "Le film parle des tractations entre la politique et les services secrets mais c [ ... ]

Lire la suite.
Blandine Lenoir et Agnès Jaoui

Interview à Blandine Lenoir et Agnès Jaoui, réalisatrice et actrice de "Aurore" ("50 primaveras [ ... ]

Lire la suite.
Jérôme Salle

Jérôme Salle: "Pour décoder Cousteau, il y a une clé : la curiosité"  
Jér [ ... ]

Lire la suite.
Lambert Wilson

Lambert Wilson: "Cousteau fait partie d´une génération d´égoïstes après la guerre"  [ ... ]

Lire la suite.
Michel Hazanavicius

Michel Hazanavicius: " Aux français, je dirais que ce film est un morceau de leur histoire"  [ ... ]

Lire la suite.