Connexion

Lettre d'information

Tous les Festivals

George Segal

George Segal   Bus passangers (1997)

  Galerie Templon
30 Rue Beaubourg [ ... ]

Leer más...
David Hockney Rétrospective

David Hockney Rétrospective   Bus passangers (1997)

21 juin - 23 octobre [ ... ]

Leer más...
Wolfgang Laib - The beginning of something else

Wolfgang Laib - The beginning of something else   Laib Wolfgang - Bio

&nbs [ ... ]

Leer más...
Déjeuner sur l'herbe

Déjeuner sur l'herbe   Déjeuner sur l'herbe

  Galerie Thaddaeus Ro [ ... ]

Leer más...

Septembre - Octobre 2017

Nouvelles sorties françaises à Madrid: " Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch et " Lumière ! L´aventure commence" de Thierry Frémaux

 
   

 

Lumière! L´aventure commence! (¡ Lumière! Comienza la aventura) de Thierry Frémaux


Réalisateur: Thierry Frémaux
Montage: Thierry Frémaux, Thomas Valette
Musique : Camille Saint-Saëns
Nationalité 2017, France

 

De temps en temps, il faut aller au cinéma pour découvrir des films différents, originaux et merveilleusement instructifs. Ce qui ne veut pas dire ennuyeux. C´est le cas du documentaire Lumière!  L´aventure commence! de Thierry Frémaux, directeur de l´Institut Lumière de Lyon et du Festival de Cannes. A travers la projection de 108 "vues" (de 50 secondes, pour la plupart) tournées entre 1895 et1905, Thierry Frémaux montre ce que les prises des frères Lumière avaient de beauté, d'ingéniosité et de réflexion. En 1895, Louis et Auguste Lumière inventent le Cinématographe et tournent les tout-premiers films de l´histoire du Cinéma. Frémaux nous le décrit, en présentant des chapitres thématiques sur les débuts du cinéma, sur Lyon (ville des frères Lumière), sur Paris, sur les classes sociales d´antan (les ouvriers, la bourgeoisie), sur les films tournés par tous les opérateurs des Lumière à travers le monde, etc. Des images qui sont accompagnées de commentaires drôles, ironiques ou didactiques de Thierrey Frémaux qui nous font comprendre et découvrir ces petites merveilles de 50 secondes. Des films mythiques comme L´arroseur arrosé, L'arrivée du train en gare de La Ciotat, Le goûter de bébé et, bien entendu, le tout premier film de l'histoire du cinéma et ses différentes versions : La sortie des usines Lumière. Mais, aussi, nous pouvons découvrir, à travers cette passionnante aventure que nous offre Frémaux, des films, merveilleusement restaurés, tournés en Egypte, au Mexique, à Istanbul ou en Indochine. C´est un film absolument émouvant pour tout cinéphile mais aussi pour tous les spectateurs sensibles et curieux qui découvriront des images surprenantes du passé d´une France, qui ne reviendra plus. Des documents visuels qui sont comme des livres d´histoire de la fin du XIX siècle et des débuts du XX siècle. Les frères Lumière sont, aussi, admirables pour leur haut niveau technique, pour leur mises en scènes originales, leurs petites histoires racontées avec humour, leur travellings en bateau ou en voitures à chevaux, leur trucage, leur profondeur de champs. L´importance de ses pépites des Lumière, captant le mouvement, qui est, en fin de compte, l´essence du cinéma, nous dit beaucoup de l´empreinte et de l´influence dans la culture cinématographique de ses deux frères (beaucoup de réalisateurs comme Renoir, Kurosawa ou Cameron se sont inspirés des Lumière). Cette sélection amoureuse et passionnée qu´a réalisé Thierry Frémaux de 108 films, parmi les 1422 que firent les Lumière, nous donne un regard unique sur le début du Cinéma et sur la France et le Monde qui s´ouvraient au 20ème siècle. Cet hommage splendide et émouvant est à ne pas rater. Une phrase du film résume ce que symbolisent les frères Lumière, permettant de comprendre ainsi leur empreinte dans le Cinéma: " Ce furent les derniers inventeurs et les premiers cinéastes ".

 

Sortie en V.O.S.E, le 20 octobre

 

 

Ce qui nous lie (Nuestra vida en la Borgoña) de Cédric Klapisch

 

Réalisateur: Cécric Klapisch
Scénario: Cédric Klapisch et Santiago Aminorena
Avec: Pio Marmaï, Ana Girardot, François Civil, Maria Valverde
Nacionalité: 2017, France

 

Le dernier film de Cédric Klapisch (Un air de familleL´auberge espagnoleCasse-tête chinois) a un titre très évocateur qui joue sur les sentiments, les émotions et qui fait un clin d´oeuil au monde du vin. Klapisch tourne au rythme des saisons (le film se passe sur une période d´un an) une chronique tendre, subtile, mélancolique et amusante sur la famille, concrètement sur les relations entre deux frères et une sœur. Et, tout cela, sur un fond de terroir, où le vin joue un rôle clé. C´est un film sur la Bourgogne, sur les coteaux, sur les vignes et sur l´art vinicole. Un hommage à une des régions les plus belles de France, ayant un des meilleurs vignobles du pays. La tradition, la famille se mêle au monde du vin, qui est décrit, ici, comme si c´était un documentaire où l´on apprend tout sur les vendanges, la vinification, les problèmes ou les joies de la création d´un bon cru. Cette vie vinicole est mêlée à l´existence des protagonistes, Jean (Pio Marmaï),  Juliette (Ana Girardot) et Jérémy (François Civil), trois jeunes frères qui remémorent leur passé, à la mort de leur père, en même temps qu´ils sont confrontés à des problèmes d´héritage. Cette chronique familiale est parsemée de moments heureux mais aussi de mélancolie et de tristesse devant une enfance qui s´enfuit. Ce qui nous lie est, donc, une comédie dramatique, qui émeut, par moments, mais qui nous fait aussi rire. Pleine de charme, de délicatesse, c´est peut-être une des œuvres les plus mûres de Cédric Klapisch, qui semble dire adieu à la jeunesse, à travers cette histoire. Comme points négatifs, on pourrait dire que le film manque de profondeur à certains moments. Klapisch esquisse des problèmes, des drames familiaux qui auraient pu prendre plus de force et plus d´envergure mais qu´il préfère laisser un peu de côté pour créer un film plus léger. Un long-métrage idéal pour les amateurs d´histoires familiales et surtout, pour tous ceux qui adore le vin. Même si le film a ses défauts, Ce qui nous lie est une assez belle histoire qui nous donne le goût de vivre, qui nous rappelle le sens de la famille et  qui nous fait aimer le vin.

 

Sortie en V.O.S.E, le 27 octobre

 

Carmen Pineda


 

 Ce qui nous lie

Ce qui nous lie

 

 

 

 

 

Le redoutable

Lumiere! L'aventure commence

 

 

 

 

 

 

 
 
 

 

Choisir votre langue

Toutes les cinécritiques

Tous les interviews

Eric Lavaine : Le rire ou la comédie c´est ma façon de communiquer

Eric Lavaine : Le rire ou la comédie c´est ma façon de communiquer  

Eri [ ... ]

Lire la suite.
Ivan Calbérac: L´étudiante et M. Henri est une comédie profonde, touchante et universelle

Ivan Calbérac: L´étudiante et M. Henri est une comédie profonde, touchante et universelle  [ ... ]

Lire la suite.
Julien Rappeneau: Rosalie Blum est un film qui fait du bien

Julien Rappeneau: Rosalie Blum est un film qui fait du bien  

Julien Rappen [ ... ]

Lire la suite.
Thomas Kruithof

Thomas Kruithof: "Le film parle des tractations entre la politique et les services secrets mais c [ ... ]

Lire la suite.
Blandine Lenoir et Agnès Jaoui

Interview à Blandine Lenoir et Agnès Jaoui, réalisatrice et actrice de "Aurore" ("50 primaveras [ ... ]

Lire la suite.
Jérôme Salle

Jérôme Salle: "Pour décoder Cousteau, il y a une clé : la curiosité"  
Jér [ ... ]

Lire la suite.
Lambert Wilson

Lambert Wilson: "Cousteau fait partie d´une génération d´égoïstes après la guerre"  [ ... ]

Lire la suite.
Michel Hazanavicius

Michel Hazanavicius: " Aux français, je dirais que ce film est un morceau de leur histoire"  [ ... ]

Lire la suite.