Connexion

Lettre d'information

Tous les Festivals

George Segal

George Segal   Bus passangers (1997)

  Galerie Templon
30 Rue Beaubourg [ ... ]

Leer más...
David Hockney Rétrospective

David Hockney Rétrospective   Bus passangers (1997)

21 juin - 23 octobre [ ... ]

Leer más...
Wolfgang Laib - The beginning of something else

Wolfgang Laib - The beginning of something else   Laib Wolfgang - Bio

&nbs [ ... ]

Leer más...
Déjeuner sur l'herbe

Déjeuner sur l'herbe   Déjeuner sur l'herbe

  Galerie Thaddaeus Ro [ ... ]

Leer más...

Mai- Juin 2018

Michel Hazanavicius: " Aux français, je dirais que ce film est un morceau de leur histoire"

 

L´oscarisé Michel Hazanavicius (The artist) signe Le redoutable (Mal genio), un portrait pas officiel du grand réalisateur franco-suisse Jean-Luc Godard, un des créateurs de la Nouvelle Vague. Le film, dévastateur mais pas méchant pour le personnage, montre la face cachée, pas toujours aimable, de Godard. Entretien avec Hazanavicius à Madrid avant la sortie du film.

 

 

Pourquoi avez-vous choisi les recueils d´Anne Wiazemski, l´ex-femme de Godard, où elle parle du réalisateur, pour faire le film ?
En fait, moi, je n´avais pas spécialement l´intention de faire un film sur Godard. Je suis tombé, par hasard, sur un livre d´Anne Wiazemski et c´est le livre qui a généré l´envie de raconter cette histoire. J´aimais bien le point de vue qu´elle avait et je voulais le respecter. Dans son livre, elle a l´intelligence de respecter le point de vue de la jeune fille amoureuse qu´elle avait été. Donc, ça faisait un regard tendre sur un personnage qui n´est pas toujours sympathique. Un personnage qui est même antipathique, mesquin, ridicule…Il y avait un équilibre que j´aimais bien. Dans le film, il y a un équilibre entre la désacralisation du personnage ou le fait de le tourner en ridicule, parfois, et en même temps, le respect, la tendresse et l´hommage.

 

Vous avez fait dans " Le Redoutable " un portrait pas officiel de Godard, plutôt négatif. On voit un personnage égoïste, machiste, manipulateur…Est-ce que votre opinion sur lui a changé après le film ?
Mais, moi, je ne suis ni un admirateur fou, ni un adorateur mais je n´ai pas, non plus, une colère contre lui. J´ai un rapport très classique à Godard. J´aime beaucoup ses films des années 60. Après, ça m´intéresse moins. En revanche, ce qui a changé pour moi, c´est qu´avant  j´avais tendance à dire qu´après mais 68, je ne le comprenais plus. Là, j´ai un peu changé. J´ai vu quelqu´un  qui finalement même s´il a un côté très ridicule et dérisoire, prend une décision très forte de liberté. Ça m´a fait respecter différemment son trajet. Après, je crois qu´en sortant du cinéma traditionnel parce qu´il pense que c´est une machine traditionnelle de domination bourgeoise, comme il aime quand même le cinéma, il a inventé son trajet. Il a amené le cinéma à un endroit, peut-être plus proche de l´art contemporain, mais, en tout cas, il s´est inventé une voie, un peu comme les pionniers du Far West. Donc, même si les films ne me transcendent pas, je vois le trajet d´un artiste qui est dans une réflexion et pas seulement un réalisateur qui dépose ses films les uns après les autres.

 

Pourquoi le film a-t-il tant d´humour ?
Parce que ça m´est plus naturel. Aussi, quand on parle avec des gens qui ont fait Mai 68 ou quand on parle avec des gens de leurs années de jeunesse ou même moi quand je me rappelle du passé avec mes copains, on a toujours le sourire. Même des trucs dont on a honte, ça nous fait rire. Je n´aurais pas imaginer faire un film sérieux. En plus, je trouve que tous les gens qui parlent de Godard le font toujours avec un esprit de sérieux énorme qui fait qu´ils nous l´ont éloigné. Ils en ont fait un personnage qui est un peu déifié, qui n´est plus accessible. Donc, moi, cette approche-là, ça ne m´intéressait pas du tout. Je l´ai fait avec qui je suis.

 

Pourquoi avez-vous divisez l´histoire en chapitres ?
Je l´ai pensé comme ça mais au début, c´est vrai que je voulais faire un film en collage, où on voyait moins la structure narrative. Et puis, en travaillant, j´ai fait une structure narrative un peu plus classique. Au début avec ce truc en collage, j´avais mis des cartons pour lui donner un peu l´impression d´un puzzle. Donc, ça structurait le récit comme ça. Et, puis, en fait, comme la structure est, quand même, assez classique, j´en ai enlevé cette idée initiale.

 

Dans le film, on voir Godard agir en plein Mai 68. Mais, quel rôle a-t-il vraiment joué pendant cette période?
Il n´a pas joué un rôle très actif. Il a joué un rôle actif en faisant arrêter le Festival de Cannes mais, si vous voulez, le mouvement était déjà très initié. C´est un des moments médiatiques de Mai 68. Sinon, il a participé, quand même, à des manifestations, les gens lui parlaient… Mais, ce n´était pas un leader de Mai 68. Mais, un peu avant 68, en France, il y avait le directeur de la Cinémathèque, Henri Langlois qui s´était fait renvoyé par le Ministre de la Culture, Malraux. Il y a eu des mobilisations pour sauver Langlois. Là, Godard s´est investi.

 

Est-ce qu´il y a, dans le film, une certaine critique de la bourgeoisie ou de la " gauche caviar " ?
Il y a plutôt de l´ironie. C´est une manière de prendre ce personnage et de le mettre dans ses contradictions. Je ne crois pas que le film le juge. Moi, en tous les cas, je ne le juge pas. Je crois qu´il y a, à la fois, beaucoup de tendresse pour lui parce que ce n´est pas un personnage sympathique et  en même temps, oui, il y a de la désacralisation. Je n´ai pas voulu me moquer des intellectuels qui s´engagent. Je pense que son engagement est assez honnête même s´il est paradoxale. La critique est plutôt pas sur son engagement mais sur sa capacité à détruire tout autour de lui. Il y a un personnage qui lui dit : " Tu n´arrêtes pas de parler des prolétaires et des paysans et tu n´en as rien à foutre ! ".

 

Comment avez-vous choisi Louis Garrel, qui incarne Godard ?
Très tôt, en fait, dans le processus d´écriture. C´est un acteur que j´aime beaucoup, dont je sentais, depuis quelques films, qu´il avait envie de comédie. Et puis, il a un charme intellectuel qui convenait bien au personnage. Ça a été très facile de travailler avec lui.

 

Comment votre collaboration avec votre femme, l´actrice Bérénice Béjo (" The artist ") qui joue un personnage dans ce film se passe-t-elle?
Très bien. C´est une actrice qui est très agréable à travailler. Elle est très travailleuse et très simple. Ça se passe très bien.

 

Que symbolise pour vous " The artist " dans votre carrière ?
C´est une espèce de miracle. Je pensais faire un petit film qui irait dans des festivals mais je ne pensais pas que ça serait un truc aussi gros. Après, ça m´a permis de continuer de faire des films de manière très libre. J´ai pu choisir ce que j´avais envie de faire vraiment. Il y a aussi des effets secondaires mais je  souhaite à tout le monde d´avoir un film comme ça.

 

Vous avez une filmographie qui n´est pas très homogène. Vous changez de style, de genres. Est-ce quelque chose de très pensée ?
Non, ce n´est pas très pensé. Il n´y a pas de calcul. En revanche, ce qui m´intéresse c´est de trouver de nouvelles manières de raconter. Des manières originales. Pour moi, faire du muet en noir et blanc, c´est une manière de raconter qui est originale. Je comprends que de l´extérieur on puisse voir ça comme de la parodie ou comme du pastiche mais, pour moi, c´est explorer le langage cinématographique. Le film d´après (" The search ") qui est une histoire sur la guerre, il est fait d´une manière qui est aussi différente. C´est un rapport frontale avec le personnage avec des images qui ressemblent plus à des images de news. C´est encore un autre langage. Là, en allant voir du côté de Godard, c´est une manière très libre mais différente de raconter. Donc, j´ai l´impression que ce qui m´intéresse c´est de trouver des manières de raconter de façon différente.

 

Est-ce que Godard a vu le film ?
Non, je ne crois pas ! Ou, s´il l´a vu, il ne m´a rien dit.

 

Si vous devriez conseiller aux spectateurs de voir un film de Godard, lequel choisiriez-vous ?
Pour commencer, je dirais " Le mépris " parce que c´est le film le plus classique de Godard. Il y a une Brigitte Bardot qui est phénoménale qui est dans ce film. Il y a une musique de Georges Delerue qui est incroyable, les images sont magnifiques, Michel Piccoli est formidable… C´est le film le plus simple pour commencer. Après, j´aime beaucoup " A bout de souffle ". J´aime aussi " vivre sa vie ", " Une femme est une femme ". Je conseillerais de commencer par les films des années 60, jusqu´à " Week-end ", à peu près.

 

Que diriez-vous au public espagnol et au public français pour qu´ils aillent voir " Le redoutable " ?
Pour le public espagnol, je leur dirais : " Une fois que vous avez été voir " Blade runner ", parce que vous allez d´abord voir " Blade Runner ", si vous voulez voir quelque chose de différent, vous pouvez aller voir un film qui est plus léger, une comédie. C´est un film qui fait confiance au cinéma. C´est un film pour les gens qui aime le cinéma. Aux français, je dirais que c´est un morceau de leur histoire. Mai 68 fait partie de notre histoire, l´engagement de nos intellectuels, les illusions maoïstes. De nos jours, on peut regarder ça avec de la distance, même avec le sourire. Même si c´est un sujet qui a l´air un peu élitiste, genre Godard, c´est un film qui est fait comme une comédie, plus simple. Ce n´est pas un film de Godard !

 

Carmen Pineda

Michel Hazanavicius & Brenice Bejo

Michel Hazanavicius & Brenice Bejo

 

 

 

 

 

 

 

Choisir votre langue

Toutes les cinécritiques

Mars - Avril 2016 - El cine de Frank Capra La ilusión de la sociedad americana (2)

El cine de Frank Capra La ilusión de la sociedad americana (à traduire)  

 [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2016 - En homenaje a Michael Cimino  (3)

En homenaje a Michael Cimino (à traduire)  

Hay pocas películas que se me [ ... ]

Lire la suite...
En el centenario de Glenn Ford El hombre que me hubiese gustado ser (5)

En el centenario de Glenn Ford. El hombre que me hubiese gustado ser. Volver a ver una pe [ ... ]

Lire la suite...
Cuando duele el tiempo (4)

Cuando duele el tiempo (à traduire)       El Sur (1983) es la segu [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2016 - Anselm Kiefer  (3)

Anselm Kiefer (à traduire)  

En 1969, Anselm Kiefer irrumpe sobre la escen [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2016 - Debate en Madrid: La mujer en el mundo del cine (3)

Debate en Madrid: La mujer en el mundo del cine  

on motivo del pasado 8 de [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2016 - Cuando un intruso llega a tu vida  (3)

Cuando un intruso llega a tu vida (à traduire)  

José Ramón Pardo es uno [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2016  - El legado antibelicista de Joseph Losey (3)

El legado antibelicista de Joseph Losey (à traduire)  

A veces el perdón  [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2016  - John Huston y su visión de Freud (3)

John Huston y su visión de Freud (à traduire)  

Sobre la medicina, se han [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2016 - La mirada interior de Julio Medem (3)

La mirada interior de Julio Medem (à traduire)  

Este artículo se centra  [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2016 - Orson Welles y el cine  (3)

Orson Welles y el cine (à traduire)  

Hablar de Orson Welles es, sin duda, [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2015 - Antonioni: un cineasta de la imagen (3)

Antonioni: un cineasta de la imagen (à traduire)  

Antonioni se nutre del  [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2015 - Menos estetica: 24 directores de los 80 (Segunda parte)  (3)

  Menos estetica: 24 directores de los 80 (Segunda parte) (à traduire)  Inici [ ... ]

Lire la suite...
Noviembre - Diciembre 2015 - Menos estetica: 24 directores de los 80 (Primera parte)  (5)

  Menos estetica: 24 directores de los 80 (Primera parte)  Inicio    [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2015 - La Hija de Ryan, una gran película de David Lean (3)

La Hija de Ryan, una gran película de David Lean (à traduire)  

Hay seres [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2015 - El cine de Víctor Erice  (3)

El cine de Víctor Erice (à traduire)  

El Sur (1982) es la segunda obra m [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2015 - Bob Fosse: un director genial  (3)

Del cine al videojuego (à traduire)  

Cuando un director de cine logra man [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2015  - Instituto Inhotim (Segunda Parte) (3)

  Instituto Inhotim (Segunda Parte) (à traduire)  La perfecta combinación de [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2015  - Instituto Inhotim (Primera Parte)  (3)

  Instituto Inhotim (Primera Parte) (à traduire)  La perfecta combinación de [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2015 - Doctor Zhivago: una obra maestra de David Lean (3)

Doctor Zhivago: una obra maestra de David Lean (à traduire)  
Hay muchas pelíc [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2015 - Gil-Albert y Visconti: dos espejos de la belleza  (3)

Gil-Albert y Visconti: dos espejos de la belleza (à traduire)
Personalidad arrolla [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2015 - Pablo Larraín y su trilogía de la memoria (3)

Pablo Larraín y su trilogía de la memoria (à traduire)  

La trilogía de [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2015 - Persona  (3)

Persona (à traduire)  

La actriz Elisabeth Vogler (Liv Ullmann) se encuent [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2015 - William Wyler: un gigante del cine clásico  (3)

William Wyler: un gigante del cine clásico (à traduire)  

Un artesano:

S [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2015 - Álex de la Iglesia y el otro cine español   (3)

Álex de la Iglesia y el otro cine español (à traduire)  

Desde Acción m [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2015  - Ingrid Bergman: una cara con ángel, en su centenarioe (3)

Ingrid Bergman: una cara con ángel, en su centenarioe (à traduire)  

Esto [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2015  - Del cine al videojuego (3)

Del cine al videojuego (à traduire)  

La revolución tecnológica en los m [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2015  - Música clásica y cine  (3)

Música clásica y cine (à traduire)  

Desde que los hermanos Lumière inv [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2015 - Godard: la mirada de un cineasta del silencio (3)

Godard: la mirada de un cineasta del silencio (à traduire)  

Director, cr [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2015 - El cine de Arturo Ripstein (3)

El cine de Arturo Ripstein (à traduire)  

"Yo siempre he estado del lado d [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2015 - ¡Qué bello es vivir!  (3)

¡Qué bello es vivir! (à traduire)  

Hay pocas películas que hayan sido  [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2015 - La infancia y la educación en el cine (3)

La infancia y la educación en el cine (à traduire)  

Uno de los mayores d [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2015 - En el centenario de Anthony Quinn  (3)

En el centenario de Anthony Quinn (à traduire)  

Quinn fue una de las estrel [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2015 - Despertar y volver al sueño eterno (3)

Despertar y volver al sueño eterno (à traduire)  

Despertar es una pelíc [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014 - George Cukor  (3)

George Cukor (à traduire)  

Empezó en el teatro y acabó dirigiendo pelí [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014 - El cine de Adolfo Aristarain (3)

El cine de Adolfo Aristarain (à traduire)  

Además del cine folklórico y l [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014 - La ley del silencio  (3)

La ley del silencio (à traduire) La ley del silencio consiguió muy buenos resultado [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014  - Vidas Rebeldes  (3)

Vidas Rebeldes (à traduire)  

Orson Welles dijo una vez "La obra de John H [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014 - Un homenaje a Kirk Douglas  (3)

Un homenaje a Kirk Douglas (à traduire)  

No voy a hablar de la vida de Ki [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014 - El cine francés de 1930 a 1945: su edad de oro (3)

El cine francés de 1930 a 1945: su edad de oro (à traduire)  

Una serie d [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014 - La religión y el cine  (3)

La religión y el cine (à traduire)  

No cabe la menor duda de que cristia [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2014  - Cine y política el espíritu de denuncia en un cine necesario (3)

Cine y política el espíritu de denuncia en un cine necesario (à traduire)  

 [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2014 - El cine expresionista alemán a través de Murnau y su Nosferatu (3)

El cine expresionista alemán a través de Murnau y su Nosferatu (à traduire)    [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2014 - Cine polaco  (3)

Cine polaco (à traduire)  

El paso entre dos decenios no constituye ningú [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2014 - El universo del cine en la antigua URSS y en la Rusia actual ideología y cine (3)

El universo del cine en la antigua URSS y en la Rusia actual ideología y cine (à traduire)  [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2014 - Lauren Bacall: adiós a una mujer de estilo clásico (3)

Lauren Bacall: adiós a una mujer de estilo clásico (à traduire)  

Lauren [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2014 - Homenaje al Free Cinema de los cincuenta y sesenta en el cine inglés (3)

Homenaje al Free Cinema de los cincuenta y sesenta en el cine inglés (à traduire) &nb [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2014 - Robin Williams: el triste final de un cómico genial (3)

Robin Williams: el triste final de un cómico genial (à traduire)  

Se hac [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2014 - En el centenario de Richard Widmark (3)

En el centenario de Richard Widmark (à traduire)  

(Sunrise, 1914 - Roxbur [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2014 - Hitchcock: un maestro del cine con mayúsculas, a los 125 años de su nacimientor (3)

Hitchcock: un maestro del cine con mayúsculas, a los 125 años de su nacimientor   [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2014 - Eric Rohmer y Howard Hawks, semejanzas y diferencias en dos grandes del cine (3)

Eric Rohmer y Howard Hawks, semejanzas y diferencias en dos grandes del cine (à traduire)  [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2014 - Dos raros del cine  (3)

Dos raros del cine (à traduire) Desgarbado, atractivo, talentoso, Anthony Perkins  [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2014  - Casanova 	 Dos miradas al universo femenino en dos grandes cineastas italianos (3)

Casanova - Dos miradas al universo femenino en dos grandes cineastas italianos (à traduire)  [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2014 - Cine de terror a través de una obra maestra: Psicosis (3)

Cine de terror a través de una obra maestra: Psicosis (à traduire) Psicosis es la [ ... ]

Lire la suite...
Juillet - Août 2011 - Pier Paolo Pasolini la importancia del lenguaje cinematográficon (2)

Pier Paolo Pasolini
la importancia del lenguaje cinematográficon (à traduire) Pocos dire [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2014  - Roman Polanski: la mirada alucinada de un cineasta singular (3)

Roman Polanski: la mirada alucinada de un cineasta singular (à traduire)

Naci [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2014 - Stanley Kubrick (3)

Stanley Kubrick (à traduire)  

Hay directores que, con pocas películas, c [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2014  - La literatura de García Márquez en el cine (3)

La literatura de García Márquez en el cine (à traduire)  

Ahora que hemo [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2014 - Alec Guinness  (3)

Alec Guinness (à traduire)  

Cien años del nacimiento de Sir Alec Guinnes [ ... ]

Lire la suite...
Mai - Juin 2014 - Tyrone Power: una muerte inesperada  (3)

Tyrone Power: una muerte inesperada (à traduire)  

La muerte de Tyrone Pow [ ... ]

Lire la suite...
Marzo - Abril 2014  - Víctor Erice y Pedro Almodóvar

Víctor Erice y Pedro Almodóvar Víctor Erice, el cine como poesía y Pedro Almodóv [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2014 - Diez años sin el gran Marlon Brando  (3)

Diez años sin el gran Marlon Brando (à traduire) Dentro de pocos meses, concretamen [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2014 - Despedida a Peter O´Toole  (3)

Despedida a Peter O´Toole (à traduire) Pocos actores han tenido la prestancia, la e [ ... ]

Lire la suite...
Mars - Avril 2014 - Adiós a un maestro del cine francés  (3)

Adiós a un maestro del cine francés (à traduire) Alain Resnais, decano de la Nouve [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2014 - Charles Chaplin Vida y obra  (3)

 Charles Chaplin Vida y obra (à traduire)

Los padres de Charles Spencer Chapl [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2014 - El ambicioso mundo de Kane (3)

El ambicioso mundo de Kane (à traduire)

Citizen Kane (1941) representa el verdader [ ... ]

Lire la suite...
Enero - Febrero 2014  - La soledad en el mundo del cine (4)

La soledad en el mundo del cine

La soledad, palabra que nos habla del mundo real, d [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2014  - Erotismo en el cine  (3)

Erotismo en el cine (à traduire)

El cine de los setenta tuvo una gran repercusión [ ... ]

Lire la suite...
Janvier - Février 2014 - La comedia en el cine  (3)

La comedia en el cine (à traduire)

El apartamento (1960) es una película tocada c [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2013 - La juventud airada bajo la mirada de Coppola (3)

La juventud airada bajo la mirada de Coppola (à traduire)

Rebeldes (The Outsiders) [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2013 - La importancia de la música en el cine de Scorsese (3)

La importancia de la música en el cine de Scorsese (à traduire)

El cine se ha pre [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2013 - Vivien Leigh  (3)

Vivien Leigh (à traduire)

En este mes de noviembre, se cumplen cien años del naci [ ... ]

Lire la suite...
Novembre - Décembre 2013 - Burt Lancaster El centenario de un mito del cine (3)

Burt Lancaster El centenario de un mito del cine (à traduire)

Nació en Nueva York [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2013 - Últimos 8 de los 90. Los mejores directores de los 90 (III) (3)

Septiembre - Octubre 2013  - Últimos 8 de los 90. Los mejores directores de los 90 (III) (à [ ... ]

Lire la suite...
Septembre - Octobre 2013 - Cine negro  (3)

Cine negro (à traduire) Hay dos películas de cine negro, de  Fritz Lang para ent [ ... ]

Lire la suite...
Adiós a Debbie Reynolds y Carrie Fisher

Adiós a Debbie Reynolds y Carrie Fisher (à traduire)  

La muerte suele se [ ... ]

Lire la suite...
Silencio

Silencio  

Si pensábamos que Martin Scorsese ya no nos podía sorprender,  [ ... ]

Lire la suite...
9ª edición del Festival de Cine Italiano de Madrid

9ª edición del Festival de Cine Italiano de Madrid  

El pasado jueves 1 d [ ... ]

Lire la suite...
54° Festival de Cine de Nueva York

54° Festival de Cine de Nueva York  

El Festival de este año ha privilegi [ ... ]

Lire la suite...
Las Sirenas en el cine

Las Sirenas en el cine (à traduire)  

Las sirenas son criaturas híbridas  [ ... ]

Lire la suite...
Cristíbal Colón, el enigma

Cristíbal Colón, el enigma (à traduire)  

Cristóbal Colón, el enigma e [ ... ]

Lire la suite...
Ser y Tener

Ser y Tener (à traduire)  

Después de haber viajado por todo el país en  [ ... ]

Lire la suite...
En presencia de un payaso

En presencia de un payaso (à traduire)  

Ingmar Bergman ha vuelto a filmar [ ... ]

Lire la suite...
El Caimán

El Caimán (à traduire)  

Un productor de cine quebrado profesional y sent [ ... ]

Lire la suite...
Una lectura de

Una lectura de "El Mercader de Venecia" (à traduire)  

Cabría analizar en [ ... ]

Lire la suite...
Ciudad de Hombres

Ciudad de Hombres (à traduire)  

Ciudad de Hombres es un largometraje basa [ ... ]

Lire la suite...
A short film about the Indio Nacional

A short film about the Indio Nacional (à traduire)  

A short film about th [ ... ]

Lire la suite...
Garage Olimpo

Garage Olimpo (à traduire)  

El film transcurre en Buenos Aires, más espe [ ... ]

Lire la suite...
Querido Haiti

Querido Haiti (à traduire)  

Jean-Baptiste y Magdaleine son un matrimonio  [ ... ]

Lire la suite...
Partes Usadas

Partes Usadas (à traduire)  

Iván, un adolescente de 14 años y su tío J [ ... ]

Lire la suite...
Sleep Dealer

Sleep Dealer (à traduire)   Sleep Dealer es la visión futurista del mundo [ ... ]

Lire la suite...
Fados

Fados (à traduire)   El fado es la canción urbana portuguesa, que ha influi [ ... ]

Lire la suite...
Tony Manero

Tony Manero (à traduire)   Sleep Dealer es la visión futurista del mundo la [ ... ]

Lire la suite...
Z32

Z32 (à traduire)   Un ex soldado israelí perteneciente a un grupo de élite [ ... ]

Lire la suite...
El Luchador (The Wrestler)

El Luchador (The Wrestler) (à traduire)   El Luchador es el último film de  [ ... ]

Lire la suite...
El curioso caso de Benjamin Button

El curioso caso de Benjamin Button (à traduire)   Un tanque de Hollywood de  [ ... ]

Lire la suite...
Breve historia de una escalera

Breve historia de una escalera (à traduire) El interés de los artistas por registrar  [ ... ]

Lire la suite...
Entre los Muros

Entre los Muros (à traduire) Después de obtener la Palma de Oro en el Festival de Can [ ... ]

Lire la suite...
Maradona por Kusturica

Maradona por Kusturica (à traduire) Luego de su paso fuera de competencia por la 61ª  [ ... ]

Lire la suite...
A cock and bull story

A cock and bull story (à traduire) Mucho se habló de la dificultad de adaptar una nov [ ... ]

Lire la suite...
La Magia en el Cine

La Magia en el Cine (à traduire) Georges Méliès (1861-1938) fue uno de los más  [ ... ]

Lire la suite...
El silencio antes de Bach

El silencio antes de Bach (à traduire) "He dicho que Dios le debe todo a Bach. Sin Bac [ ... ]

Lire la suite...
Leonera

Leonera (à traduire) Las películas que transcurren en la cárcel suelen ajustarse [ ... ]

Lire la suite...
La banda de Baader-Meinhof

La banda de Baader-Meinhof (à traduire) Hacia fines de la década de 1960,  l [ ... ]

Lire la suite...
El Nido Vacío

El Nido Vacío (à traduire)   El crítico Salvador Llopart, del Diario La Va [ ... ]

Lire la suite...
Tokio Sonata

Tokio Sonata (à traduire)   Aparentemente Tokio Sonata retrata a una familia [ ... ]

Lire la suite...
La mujer sin cabeza

La mujer sin cabeza (à traduire)   Hay una cierta correspondencia entre la s [ ... ]

Lire la suite...
Una breve retrospectiva de Stanley Kubrick

Una breve retrospectiva de Stanley Kubrick (à traduire)   Escribir sobre Sta [ ... ]

Lire la suite...
El caballo de dos piernas

El caballo de dos piernas (à traduire)   Es una mujer aparentemente frágil, [ ... ]

Lire la suite...
Los abrazos rotos (à traduire)

Los abrazos rotos (à traduire)   He crecido con sus películas, con su uni [ ... ]

Lire la suite...
Anticristo

Anticristo (à traduire) Anticristo es lo que se acerca más a un grito. Llegó e [ ... ]

Lire la suite...
The reader

The reader (à traduire)   The reader (Der Vorlesser, bestseller de Bernhar [ ... ]

Lire la suite...
Up

Up (à traduire)   Up, una aventura de altura es la primera película en 3D q [ ... ]

Lire la suite...
Si Polanski hubiera estado en el

Si Polanski hubiera estado en el "Cielo" (à traduire)   La película mítica [ ... ]

Lire la suite...
La propuesta

La propuesta v   Pocos géneros resultan tan áridos para la novedad y la sor [ ... ]

Lire la suite...
Goodbye Solo

Goodbye Solo (à traduire)   Una historia sencilla, con ingredientes inspirad [ ... ]

Lire la suite...
Debate sobre Lisandro Alonso - Liverpool

Debate sobre Lisandro Alonso - Liverpool (à traduire)   Debate entre Lorena  [ ... ]

Lire la suite...
Hunger

Hunger (à traduire)   El tema tan rico volvía el error difícilmente perdon [ ... ]

Lire la suite...
La nana

La nana (à traduire)   Habiendo estrenado en 2007 La vida me mata, el direct [ ... ]

Lire la suite...
Sin Nombre

Sin Nombre (à traduire)   Es ilusorio creer que la propagación de un filme  [ ... ]

Lire la suite...
Los personajes de Tim Burton

Los personajes de Tim Burton (à traduire)   Timothy William Burton: ese es e [ ... ]

Lire la suite...
Noviembre 2009 - Vencer

Vencer (à traduire) "Queremos glorificar la guerra -única higiene del mundo-, e [ ... ]

Lire la suite...
Inglourious Basterds

Inglourious Basterds (à traduire)   Una no-crítica sobre una película no-s [ ... ]

Lire la suite...
El Imaginario del Doctor Parnassus

El Imaginario del Doctor Parnassus (à traduire)   Con su troupe de teatro am [ ... ]

Lire la suite...
El fin de la pobreza?

El fin de la pobreza? (à traduire) Filmado en países tan diversos como Bolivia, [ ... ]

Lire la suite...
Los Condenados

Los Condenados (à traduire)   Isaki Lacuesta, reconocido anteriormente por s [ ... ]

Lire la suite...
Visage

Visage (à traduire)   Una obra de arte nacida en el cine

El cineasta taiwan [ ... ]

Lire la suite...
Tetro

Tetro (à traduire)   Coppola uno de los grandes del cine ha conseguido su su [ ... ]

Lire la suite...
REC 2

REC 2 (à traduire)   Luego de REC, la película de horror de bajo presupuest [ ... ]

Lire la suite...
Pièces Détachées

Pièces Détachées Ivan, un adolescent de 14 ans et son oncle Jaime, revendeur de piè [ ... ]

Lire la suite...
Le fidèle

Le fidèle Le fidèle est un polar qui se déroule à Bruxelles. Il nous parle de gan [ ... ]

Lire la suite...

Articles de fond

Les sorties françaises de la rentrée en Espagne

Les sorties françaises de la rentrée en Espagne   L´amant double

La rentré [ ... ]

Lire la suite...
Sorties françaises à Madrid:

Sorties françaises à Madrid: Une vie de Stéphane Brizé et Le redoutable de Michel Haza [ ... ]

Lire la suite...
Nouvelles sorties françaises à Madrid:

Nouvelles sorties françaises à Madrid: " Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch et " Lumière ! L´a [ ... ]

Lire la suite...
Nouvelles sorties françaises à Madrid: Le fidèle de Michaël Roskam

Nouvelles sorties françaises à Madrid: Le fidèle de Michaël Roskam  

Fran [ ... ]

Lire la suite...
Films français à Madrid:

Films français à Madrid: L´embarras du choix, Jeanette, l´enfance de Jeanne d´Arc et Mon garço [ ... ]

Lire la suite...
Films français à Pâques: « Barbara», « La villa» et « Le brio »

Films français à Pâques: « Barbara», « La villa» et « Le brio »    [ ... ]

Lire la suite...
VOD (Vidéo à la demande): Sortie en avril de deux films français

VOD (Vidéo à la demande): Sortie en avril de deux films français   Kalinka

 [ ... ]

Lire la suite...
« Les grands esprits» (« El buen maestro») et «Jusqu´à la garde» (« Custodia compartida »)

«Les grands esprits» (« El buen maestro») et «Jusqu´à la garde» («Custodia compartida [ ... ]

Lire la suite...

«Le semeur» («La mujer que sabía leer ») de Marine Francen  

"Le se [ ... ]

Lire la suite...

«L´atelier» («El taller de escritura») de Laurent Cantet  

"L´atelier"  [ ... ]

Lire la suite...
«Knock» («El doctor de la felicidad ») de Lorraine Lévy et « Corporate » de Nicolas Silhol

«Knock» («El doctor de la felicidad ») de Lorraine Lévy et « Corporate » de Ni [ ... ]

Lire la suite...
«Normandie nue» («Normandía al desnudo») de Philippe Le Guay

«Normandie nue» («Normandía al desnudo») de Philippe Le Guay  

"Normandi [ ... ]

Lire la suite...

Tous les interviews

Eric Lavaine : Le rire ou la comédie c´est ma façon de communiquer

Eric Lavaine : Le rire ou la comédie c´est ma façon de communiquer  

Eri [ ... ]

Lire la suite.
Ivan Calbérac: L´étudiante et M. Henri est une comédie profonde, touchante et universelle

Ivan Calbérac: L´étudiante et M. Henri est une comédie profonde, touchante et universelle  [ ... ]

Lire la suite.
Julien Rappeneau: Rosalie Blum est un film qui fait du bien

Julien Rappeneau: Rosalie Blum est un film qui fait du bien  

Julien Rappen [ ... ]

Lire la suite.
Thomas Kruithof

Thomas Kruithof: "Le film parle des tractations entre la politique et les services secrets mais c [ ... ]

Lire la suite.
Blandine Lenoir et Agnès Jaoui

Interview à Blandine Lenoir et Agnès Jaoui, réalisatrice et actrice de "Aurore" ("50 primaveras [ ... ]

Lire la suite.
Jérôme Salle

Jérôme Salle: "Pour décoder Cousteau, il y a une clé : la curiosité"  
Jér [ ... ]

Lire la suite.
Lambert Wilson

Lambert Wilson: "Cousteau fait partie d´une génération d´égoïstes après la guerre"  [ ... ]

Lire la suite.
Michel Hazanavicius

Michel Hazanavicius: " Aux français, je dirais que ce film est un morceau de leur histoire"  [ ... ]

Lire la suite.